Voyager en bus de Nanning à Hanoi

Ayant décidé de passer quelque temps au Vietnam et ne voulant pas gacher le beau paysage de la Chine en volant, je me suis rendu à Hanoi -capitale du Vietnam- par voie terrestre depuis la grande ville de Nanning en Chine.
Il est possible de traverser la frontière Chine-Vietnam d'au moins deux manières: par train ou par bus, j'ai opté pour le bus car je ne voulais pas passer une nuit de plus dans un transport en commun.
Je me suis donc rendu à la gare routière de Lang Dong par bus local (tu peux prendre le bus 6 depuis Chaoyang Lu pour 2 ¥: Lang Dong est le terminus de ce bus) pour acheter mon billet de bus.
Direction l'office de vente de billets: je ne parle pas Chinois mais j'arrive à me faire comprendre que je veux aller à Hanoi, au Vietnam, le lendemain aux environs de 8 heures du mat'. J'écris les mots-clé sur un bout de papier et le montre à la vendeuse: elle comprend direct!
Elle me sort une calculette et me montre le prix à payer: 148 ¥. Parfait, le prix n'a pas bougé depuis 2009! Je paye donc le montant indiqué et reçois mon billet. Je vérifie les dates et la destination: pas d'erreur.

Le lendemain matin, je me rend à la station de Lang Dong pour -un poil- avant 8 heures et embarque le bus. Je m'attendais à un bus local/moisi mais nan: beau siège bien confortable, film qui tourne en tête de bus et il y a même une intendante qui distribuera un petit snack avec une bouteille d'eau!
Les 3 premières heures se passent tranquillement. Le paysage se résume à des chaines de montagnes de calcaire et de forêts, de rizières ainsi que de petits villages.
Arrivé au passage de l'amitié, il faut sortir du bus et attraper son baggage de voyage, et se diriger vers le bureau d'immigration chinoise pour se faire tamponner sa sortie du territoire. Il y a une petite vérification au rayon X des baggages pour être sûr que les gens ne se trimballent pas une ogive nucléaire, puis c'est direction l'immigration Vietnamienne.
Cette vérification prend un peu plus de temps qu'un simpe tampon mais ne prendra pas plus de 5 minutes.
Je rejoins enfin le bus avec mon baggage: le passage de la frontière m'aura pris peut être 30 minutes...
Une fois tout le monde à bord du bus, celui ci reprend sa route direction Hanoi. Le goudron de la route se transforme en terre poussiéreuse, les maisons s'amincissent en largeur mais s'agrandissent terriblement et sont souvent mal finies, les klaxons se font entendrent de plus en plus: bienvenue au Vietnam.
On fait un petit arrêt d'une demi heure pour un repas offert par la compagnie de bus: un plat de riz avec viande (me demande pas ce que c'étais, j'ai préféré ne pas y toucher...) et soupe. Ca fait quand même plaisir!
Le bus prendra environ 4 heures pour arriver à son terminus d'Hanoi: Ga Giáp Bát.
Attrape ton baggage, ignore les chauffeurs de taxis/motos, assieds-toi à une table d'un trottoir avec un thé chaud et marre-toi bien à la vue de la rivière de scooters qui coule bruyamment dans la capitale.

Adblock comme un boss!